(L)OST

Pour Periferia 2019, les Oiseaux sans Tête et Frédérique Franke ont conçu une nouvelle saison (L)ost : une marche collective pensée pour faire découvrir les paysages méconnus de la périphérie Sud de Bruxelles. Convertis en randonneurs-glaneurs, vous serez guidés sur un trajet de 8 à 10 km lors duquel vous serez invités à expérimenter une nouvelle perception du temps et de l’espace. Votre traversée sera ponctuée de micro-expériences sonores, visuelles et gustatives qui viendront créer des frottements entre le paysage et la fiction. Equipés d’un kit d’observation et de collectes, vous pourrez réinventer une cartographie de ces espaces contrastés relégués dans les interstices de la vie urbanisée. Chaque territoire traversé sera l’occasion d’un recadrage poétique sur la beauté fragile ou incongrue d’une réalité paysagère qui révèlera en creux nos conditions d’existence urbanistique et politique.

O.S.T. COLLECTIVE + FREDERIQUE FRANKE

Le collectif O.S.T. est un groupe de photographes, vidéastes, auteurs, ambianceurs, DJS, constructeurs, costumiers, bidouilleurs, architectes, performers, une futurologue, une illustratrice, un développeur, un urbaniste. Ensemble ils déploient leurs multiples énergies, pour proposer des traversées artistiques protéiformes et appropriables par tous.
Défenseurs d’un art contextuel qui ne s’embarrasse pas du conceptuel, ils conçoivent alors des des installations, des performances, des studios photo, des expositions et des publications d’inspiration dadaïste à l’ère du numérique.
Leur préoccupation première est la rencontre, souvent festive, toujours magique, quel que soit le cadre – institutionnel ou alternatif. Parce qu’ils abordent le quidam comme un voisin, que ce soit un touriste taïwanais ou une figure du quartier. Parce qu’ils sont convaincus que les savoir-faire artistiques sont des outils de transformation sociale et individuelle qui se doivent d’être partagés.

Frédérique Franke est une musicienne issue de la scène underground bruxelloise des années nonante. Elle joue d’abord avec le groupe électro-pop Les Brochettes puis, au tournant du siècle, avec le duo électronique Ming et enfin avec le projet Odessa. Elle est active dans un spectre allant de la musique expérimentale à la techno sombre contemporaine. Actuellement, elle s’oriente vers des pratiques trans-disciplinaires associant créations sonores, archives et écriture.

www.ostcollective.org