Déterrons K.A.K. Graaft Op !

Pour démarrer la construction de PeriFeria Festival 2019, nous avons été contraints d’effectuer des forages dans le sol. À notre grande surprise, nous avons fait une découverte capitale: il serait possible que le dépôt de l’Expo 58 se trouve sous le site du festival, à Drogenbos. Afin d’éviter l’endommagement de ce patrimoine inestimable, l’organisation du festival a rapidement décidé de procéder à une étude archéologique. Ils ont faite appel au Koekelbergse Archeologische Kring (K.A.K.), qui effectuera des fouilles et des analyses archéologiques sur le terrain occidental, le point le plus haut du site PeriFeria, à partir du 19 août. Pour mener à bien leur enquête, ils seront assistés par O.R.G.G.I.A., une équipe spécialisée dans la recherche des vestiges de l’idéologie perdue de la modernité et de la civilisation occidentale contemporaine.

K.A.K.

L’Alliance des Bricoleurs de Koekelberg, soit K.A.K., est un regroupement fluctuant de bricoleurs, de théâtreux, de penseurs et autres débrouillards. Ils inventent ensemble leurs propres conditions alternatives de travail et ouvrent une plateforme pour dialoguer et échanger entre eux et envers l’autre. Avec une esthétique abrupte et souvent reliés à un bâtiment désaffecté ou à un lieu désert, leurs performances tentent de créer des « événements extraordinaires », des happenings où le normal est ébranlé. Des hétérotopies fictives où la confrontation ou la rencontre avec l’autre peut être engagée.

www.k-a-k.be


Related Activities: